Station Santé

Cancer : la préparation préopératoire, essentielle pour la remise en forme

L’importance d’une préparation avant de subir des traitements avant une intervention est primordial afin d’optimiser les résultats de celle-ci.

Selon Francesco Carli, il est primordial pour un patient d’être dans la meilleure condition physique possible avant une opération. « Si on ne commence pas bien physiquement, il y a une possibilité d’avoir un délai de récupération, et bien sûr des complications », note-t-il.

Les patients atteints d’un cancer qui doivent subir une intervention (chimiothérapie, radiothérapie ou chirurgie) récupèrent mieux s’ils se préparent en conséquence quatre semaines avant leur opération, affirme Francesco Carli, anesthésiste et président du Programme péri-opératoire (POP), offert au Centre universitaire de santé McGill (CUSM). Ce programme aide les patients à optimiser leur récupération et leur convalescence.

Cette prédisposition physique passe par une bonne alimentation, des exercices et de la relaxation.

Depuis 2011, plus de 700 patients atteints de différents types de cancer ont pu profiter des services offerts par le POP du CUSM. Une étude a démontré que 80 % de ces patients ont recouvert très rapidement de leur opération.

La nutrition, la clé

Francesco Carli insiste sur l’importance de la nutrition dans le processus préopératoire. « Il y a une ignorance énorme sur la nutrition. Il faut éduquer les gens à manger mieux, et dès qu’il y a une opération, il faut vraiment se concentrer à manger plus de protéines, diminuer les glucides, diminuer les gras et se concentrer sur la masse musculaire surtout », dit l’anesthésiste, car les patients hospitalisés risquent de voir leur masse musculaire diminuer rapidement.

Le POP du CUSM est unique au Canada et en Amérique du Nord.

https://ici.radio-canada.ca/premiere/emissions/les-eclaireurs/segments/entrevue/83266/cancer-operation-preparation-patient-cusm-programme-pop-remise-forme

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :