Station Santé

L’impact de la ménopause sur la qualité de vie

Commençons par tenter de définir ce qu’est la Qualité de Vie.

Je crois sincèrement que cela dépend de qui nous sommes individuellement, de notre passé, de nos aspirations, notre éducation, d’où nous habitons et bien plus encore.  Nous n’avons pas tous la même perception d’une belle Qualité de Vie.

Pour une personne l’idée s’agira d’avoir du vin, manger du caviar, avoir des domestiques c’est CA une belle Qualité de Vie.  Pour d’autres, avoir un travail qui les combles intellectuellement c’est CA une belle Qualité de Vie.  Pour une autre 3 repas par jour, une vie sexuelle active, de se sentir aimé et apprécié de son partenaire et être en santé c’est bien au-delà de ce qu’il peut espérer.

Selon le site Psychologies.com: on définit la Qualité de Vie comme: L’évaluation du bien-être, de l’insertion sociale et de l’autonomie d’une personne.

La qualité de vie d’une population est un enjeu majeur en sciences économiques et en science politique. On utilise les notions proches d’utilité et de bien-être. Elle est mesurée par de nombreux indicateurs socio-économiques (l’indice de développement humain (IDH) par exemple). Elle dépend dans une large partie de la capacité à acheter des biens et services (notion de pouvoir d’achat), mais aussi des situations dans les domaines de la liberté (libéralisme économique), de respect des droits de l’homme, de bonheur, de santé, etc. – Wiki

En psychologie et en médecine: la qualité de vie est le jugement que porte une personne sur divers aspects de son bien-être physique, social et psychologique. Elle peut être évaluée par des échelles standardisées.

Chacun y trouve son compte en ce qui à trait à la définition de la Qualité de Vie.  Lorsque notre bien-être général est géré par une condition médicale chronique, on ressent clairement que le niveau de notre Qualité de Vie décent.  On s’aperçoit rapidement qu’une santé optimale se doit d’être un des  facteurs d’influences important sur les échelles standardisées.

qu’est-ce que la ménopause

Cessation des règles et de la fonction ovarienne aussi simple que cela puisse paraitre on définit ici la ménopause en 8 mots.  De ces simples 8 mots déferlent une multitude de symptômes associés à l’état de changement hormonal chez la femme.   La ménopause se produit habituellement vers la fin de la quarantaine ou le début de la cinquantaine: cinquante-deux ans est l’âge moyen.

On la qualifie parfois, de façon familière, de « retour d’âge.  Je suis plutôt d’accord avec ce terme car dans ces circonstances la femme retourne à l’âge où elle ne pouvait pas enfanter.

Il importe donc de prendre en charge au mieux cette étape particulière de la vie d’une femme, de la soulager des symptômes de carence œstrogénique afin de lui permettre de profiter pleinement de cette nouvelle tranche de la vie, et par conséquent une belle Qualité de Vie.

qui souffre de la ménopause

Est-ce vrai de dire que les femmes seulement souffrent des effets secondaires de la ménopause.  J’aurais tendance à dire que nous subissons TOUS cette période de changement hormonal affectant les femmes.

Les faits sont qu’au cours de leur vie, 100% des femmes auront le privilège de passer à travers la période de pré-ménopause, ménopause et post-ménopause.

  • Soixante-dix pourcent (70%) d’entre elles subiront des symptômes de ménopause normaux, plus ou moins prononcés,  quelques bouffées de chaleur la nuit, un peu d’irritabilité, des troubles du sommeil plus ou moins sévères, une humeur dépressive,  épuisement physique et émotionnel, douleurs articulaires et musculaires, symptômes des voies urinaires et sécheresse vaginale, et encore plus.
  • Vingt pourcent (20%) d’entre elles auront une « ménopause cadeau » asymptomatique ; symptômes très peu perceptibles.
  • Dix pourcent (10%) d’entre elles auront, tout au contraire, plusieurs années où leur qualité de vie sera presque inexistante.

La Qualité de vie du conjoint: Il – elle se retrouve un peu entre l’arbre et l’écorce.  À ne pas trop comprendre comment s’y prendre.  Idéalement, celui-ci ou celle-ci en connaitrait d’avantage sur cette période par le biais de l’éducation, ne serait-ce que de base.  Dans cette mesure lorsque le temps vient pour la femme de demander de l’aide, ou de la compréhension ainsi de suite,  à son amoureux(se), le chemin peut être un peu plus clair.  Peut-Être en parler un peu pour expliquer ce qui se passe, surtout mettre des mots clairs pour imager tel que : j’ai une chaleur, je bouille!  Je vous avoue que je me suis permise de dire à haute voix;  oui en effet c’est très désagréable comme sensation.  La communication demeure essentielle entre les deux pour passer à travers.

Quoi dire des  amis, les enfants, les collègues de travail, etc. etc.

On a tous connu une femme qui souffrait tellement des symptômes de la ménopause que son existence au complet s’est écroulé.  La concordance sur la timeline de la vie est à tout le moins plutôt mauvaise.  Cela correspond souvent au moment où tous les éléments de sa vie professionnelle sont en place pour lui permettre de bénéficier de ses années d’expérience.  La déstabilisation émotionnelle peut être significative au point où les anti-dépresseurs sont prescrits: Anxiété, manque de concentration, estime de soi, épuisement, fatigue chronique.  Enfin, tous pour tomber sur les nerfs de notre entourage.

La vie sociale avec les amis et l’entourage familial peuvent aussi souffrir des effets secondaires qui s’ajoutent à ceux du vieillissement.

La durée de la ménopause

Combien de temps ça dure cette étape de changement.

Je réponds à cette question en 3 minutes et de vive voix PODCAST

Ni le début, ni la fin de ce changement hormonal sont radical, coupé sec.  Les symptômes de la pré-ménopause se manifestent graduellement et il en est de même pour l’atténuation des symptômes lors de la poste-ménopause.

Un petit calcul facile:  Quel âge aviez-vous lors de votre première menstruation.  Quinze ans.  Et bien le cycle de votre changement hormonal du début à fin devrait s’étaler sur une période de quinze ans.

Les facteurs qui influencent la qualité de vie durant la ménopause

La gestion des symptômes par le maintien de l’équilibre avec toutes ses fluctuations est en soit tout un défi.  L’influence des facteurs suivants sur notre qualité de vie est majeur:  Alimentation  & consommation d’alcool – stress – connexion spirituelle – état mental – entourage positif – médication – maladie chronique, SPM (Symptômes pré-ménopause et poste-ménopause), etc. En gérant ces facteurs vous aurez toutes les chances de votre côté pour maintenant une qualité de vie transitionnelle.

Vous savez déjà que plusieurs options sont disponibles pour atténuer les SPM comme par exemple: thérapie d’hormone de remplacement par hormones synthétiques ou hormones bio-identiques, acupuncture – auriculothérapie, cocktail d’antidépresseur, ainsi de suite.  Par contre ces méthodes ne tiennent pas compte des autres facteurs pour lesquels une simple petite pilule règle tous les problèmes.

Selon moi la société ne veut pas VOIR la ménopause et c’est pourquoi nous avons une multitude de solutions instantanées pour faire disparaître le ou les symptômes et tous les moyens sont bons! Les femmes iront jusqu’à mettre leur vie en danger pour masquer les symptômes de cette maladie chronique transitionnelle.

Et quand on a une bonne grippe d’homme, est-ce qu’on a honte d’avoir des symptômes apparents.

Bien des femmes et leur entourage accepte difficilement cette étape. La promesse d’une éternelle jeunesse tellement publicisée contribue au refus de passer aux étapes suivantes de notre vie.  Tous les changements physiques qui sont si apparent font de la femme une démonstration quotidienne du point de non-retour – même si encore là plusieurs moyens sont utilisés pour effacer ces changements physiques.  L’impact de la ménopause sur la Qualité de Vie de la femme est immense mais ne devrait pas pour autant être négative.

On veut cacher le vieillissement et toutes ses transitions physiques et cognitives.  Comme si le vieillissement apportait automatiquement la dépendance.

La relation entre la Qualité de Vie et la ménopause est simplement que ca fait partie de la game.  Ce sera à vous de déterminez jusqu’à quel point vous voulez conserver une qualité de vie , tous vos choix sont entre vos mains et ils ont tous un impact direct sur votre souhait.

La fin de la ménopause

Est-ce qu’il y a une fin à ce changement.  On entend dire de femme qui, semble-t-il, demeure en permanence en période de changement hormonal, comme si les symptômes ne cessaient jamais.

La femme de 70 ans qui nous répète j’ai des chaleurs!  Et bien appliquons notre petite formule:  disons qu’elle a eu ses 1ière règles à l’âge de 15 ans, et qu’elle a débuté sa pré-ménopause à 58 ans (ce qui ne serait pas anormal), on pourrait en déduire qu’elle finira sa période de transition à l’âge de 73 ans.

L’après ménopause

Le retour à un équilibre: la Qualité de Vie de jadis ne reviendra jamais la même car vous avez changé, vous passez à une autre étape de votre vie et elle peut durer encore 25-35 ans et plus, c’est pourquoi il est d’autant plus important de maintenir une santé optimale pour cette nouvelle étape.

Louise Therrien ND

Partager votre expérience en participant à mon SONDAGE  L’impact des symptômes de la ménopause sur votre qualité de vie

Vous inscrire ICI

VERSION AUDIO

 

Laisser un commentaire