Station Santé

Bouffées de chaleur hormonales

Beaucoup de femmes subissent ce symptôme au moment de la pré-ménopause et la ménopause.  Des trois symptômes les plus incommodants (selon mon sondage) soient la Prise de poids, les Bouffées de chaleur et le Manque de sommeil, les chaleurs arrivent en deuxième.

Ce symptôme de ménopause a un impact direct sur la qualité de vie des femmes et des répercussions concrètes sur d’autres symptômes tel que le manque de sommeil, la perte d’estime de soi, le manque de concentration, et bien d’autres.

Est-ce que l’on peut s’en débarrasser?

On pense à peu près toute que ces bouffées de chaleur sont dû à un manque d’œstrogènes ou, à tout le moins, à la diminution de la sécrétion de ces hormones.

Dans un monde idéal, la femme ne subirait aucun symptôme associé à cette transition. Alors qu’est-ce qui fait en sorte de 90% des femmes en ont?

On retourne à la case départ pour comprendre le fonctionnement de base de nos hormones.

Ici quelques informations générales sur les oestrogènes.  J’utilise le mot « oestrogène » au pluriel, car il n’existe pas vraiment de composé unique appelé oestrogène. Le corps humain fabrique trois hormones oestrogènes différentes : l’estradiol, l’estrone et l’estriol.

Les plantes produisent également des composés semblables aux œstrogènes, appelés phytoestrogènes. Ces composés ne sont pas chimiquement identiques aux œstrogènes produits par l’organisme, mais ils se fixent quand même aux sites récepteurs d’œstrogènes et influencent la santé reproductive.

Le système endocrinien est un ensemble de glandes et de cellules qui fabriquent des hormones et qui les libèrent dans le sang.

Les hormones sont des substances naturelles qui agissent comme des messagers chimiques entre différentes parties du corps.  Elles contrôlent de nombreuses fonctions dont la croissance, la reproduction, la fonction sexuelle, le sommeil, la faim, l’humeur et le métabolisme.

Les œstrogènes ont plusieurs fonctions :  hydration de la peau, nécessaires au développement du squelette, (le squelette protège les glandes endocrines situées dans le bassin, entre autres). Influe sur le développement et sur le fonctionnement du système nerveux.

Certaines cellules du corps sont composées de protéines appelées récepteurs qui réagissent à une hormone. La façon dont une cellule réagit dépend de l’hormone à laquelle elle réagit.

Au moment de la ménopause on cesse de produire des œstrogènes pour créer des ovules dans nos ovaires et c’est tout à fait normal car notre cycle de reproduction se termine. Par contre, il reste tout de même des œstrogènes qui sont dédiées à d’autres fonctions et on en a besoin pour la 2ième partie de notre vie; cerveau, endomètre, sécheresse vaginale, etc.

Les œstrogènes ont aussi un impact sur d’autres hormones et un surplus a aussi un impact sur ces hormones et ce phénomène se traduit par des symptômes, tel que :

Liste de symptômes

Tel que mentionné plus haut, les hormones ont des fonctions spécifiques dans notre corps.

À tous les 4 heures, notre corps produit des hormones, elles entrent dans les cellules dédiées pour faire leur travail.  En même temps, les hormones utilisées (qui sont rentrées 4 heures auparavant) sortent du tissu sous une forme toxique qu’on appelle Xenoestrogène.

Par exemple; pour le cœur c’est la testostérone qui en sort en xénoestrogene.  La progestérone est utilisée dans l’utérus et en sort la xénoestrogène.

Alors qu’est-ce qui advient de cet xenoestrogène?

C’est là qu’entre en scène ce qu’on appelle le ratio 2 :16

Le foie, l’un des organes les plus importants de l’organisme, assure de nombreuses fonctions métaboliques et régulatrices.  Il contribue au maintien des sources d’énergie dans le sang, il métabolise les hormones et il détoxifie les médicaments ainsi que d’autres substances.

La xénoestrogene est métabolisée par le foie en deux étapes (2) – c’est donc ces voies métaboliques qui flush les hormones toxiques de notre corps par l’urine et les selles.

Plusieurs facteurs influencent l’efficacité de ces voies métaboliques, que l’on appelle aussi méthylation, comme par exemple la prise de pilules anticonceptionnelle et la prise de médicament à long terme.

Si la voie est brisée et que la xénoestrogène emprunte l’autre voie i.e. (16), les xénoestrogène vont retourner bloquer les récepteurs Alpha et Beta (pour la méthylation), la xénoestrogène retourne dans le tissu d’où elle vient et ce qui créer des symptômes.

Qu’est-ce que la méthylation?

Pour comprendre le terme méthylation, il faut penser que le corps humain est comme une voiture. La méthylation est la bougie d’allumage. Sans elle, tout s’arrête car la méthylation intervient dans plus d’une centaine de réactions biochimiques de notre organisme.

La méthylation intervient dans la réparation de l’ADN. Elle joue un rôle dans la capacité de l’organisme à réparer les cellules endommagées avant qu’elles ne deviennent cancéreuses.

Outre le cerveau, le foie utilise aussi la méthylation pour effectuer son rôle de détoxification de l’organisme.

Parmi les fonctions de détoxification du foie, la méthylation aidera à retirer les toxines du corps. Plus précisément, la méthylation convertira les molécules de toutes sortes, insolubles, moins solubles ou solubles dans les graisses en composés solubles dans l’eau. Cela permet ensuite au corps de les éliminer avec plus de facilité.

Autrement dit de façon simplifiée, la méthylation est en quelque sorte comparable à ‘’taguer’’ une substance, puis de l’altérer pour donner la possibilité au corps de la déplacer et l’excréter. Les molécules sortiront soit par la bile et donc les scelles, ou par les reins et donc les urines.

Si les voies de méthylation ou toute autre voie de détoxification métaboliques sont surchargées de molécules à convertir et à éliminer, mais que le corps ne détient pas les nutriments en quantité suffisante pour poursuivre ces buts, il se trouvera en situation de blocage, de charge ‘’toxique’’.

On ne sait pas mesurer la capacité de méthylation d’un individu. Mais les effets de la sous-méthylation peuvent être observés par le vieillissement prématuré, le cancer, les maladies cardio-vasculaires, les affections hépatiques, la dépression.

Qu’est-ce qu’un surplus de xenoestrogène?

Un surplus de xenoestrogene veut dire surcharge de travail de méthylation pour notre foie.

Une autre façon de se retrouver avec la xenoestrogene (oestrogene toxique) c’est de faire en sorte qu’elle pénètre dans notre corps de façon artificielle, par l’entremise de maquillage, thérapie de remplacement d’hormone, eau embouteillée, etc.

Louise Therrien ND

Les xénoestrogènes qu’on pourrait dénommée comme artificielle, sont des polluants environnementaux qui ont une activité semblable à celle des œstrogènes.

Ces composés sont une des causes principales des problèmes de santé reproductive chez les femmes et les hommes car ils s’attachent aux sites récepteurs d’œstrogènes et les stimulent de manière excessive. Cela entraîne des modifications des tissus sensibles aux œstrogènes, comme les seins, l’utérus et la prostate.

Les xénoestrogènes stimulent des changements anormaux dans ces tissus, provoquant des problèmes tels que des kystes dans les seins, des fibromes utérins, une hypertrophie de la prostate et le cancer.

Les xenoestrogènes affectent-ils aussi les hommes?

Une petite quantité d’œstrogènes est nécessaire chez les hommes pour prévenir la perte osseuse et pour la libido. Le fait que les hommes n’aient qu’une faible quantité d’œstrogènes est également la raison pour laquelle le remplacement hormonal est beaucoup plus sûr pour les eux.

Lorsqu’un homme vieillit, sa testostérone diminue, ce qui permet à son corps d’accumuler de la graisse, en particulier autour du ventre. La graisse du ventre contient une enzyme appelée aromatase qui convertit la testostérone en œstrogène.

L’augmentation des œstrogènes et la diminution de la testostérone font que les hommes se sentent mal.

L’excès d’œstrogènes combiné à la DHT, la forme la plus forte de la testostérone, favorise l’HBP, autrement dit une prostate gonflée.

Les xénoestrogènes contribuent à la mort du tissu testiculaire chez les hommes et les garçons, à la dépression causée par la suppression de la testostérone, au vieillissement prématuré, à la stérilité et à l’obésité.

Le lien entre les xénoestrogènes et l’obésité peut être facilement constaté par les taux élevés d’obésité dans les régions où il y a une forte exposition aux xénoestrogènes (fermes du Midwest et du Sud profond industriel aux États-Unis). Les hommes devraient donc aussi éviter les xénoestrogènes et prendre des mesures pour équilibrer leurs hormones.

Régulation Hormonale – rééquilibre

La méthylation supporte le foie en permettant ainsi de restaurer des niveaux adéquats d’estrogènes.

Ce seul rôle permet de maintenir une bonne régulation des autres hormones et de diminuer, voir jusqu’à éliminer les symptômes.

Il est donc recommandé d’harmoniser les hormones pour retrouver un équilibre et éviter les problèmes à long terme.

Réduction de L’inflammation

De plus, la méthylation participe à la réduction de l’inflammation, puisqu’elle retire des composés toxiques du corps, balance les hormones et contribue à la synthèse des neurotransmetteurs.

Signes et Symptômes d’une mauvaise méthylation

  • Fatigue, le manque général constant d’énergie. Souvent, les mitochondries manquent chroniquement de nutriments pour fonctionner.
  • Obésité
  • Infertilité.
  • Fausses couches récurrentes.
  • Anxiété, attaques de paniques
  • Dépression
  • Insomnie et troubles du sommeil

En Résumé

On produit de l’œstrogènes, donc on produit aussi de la xénoestrogène normalement cette œstrogène toxique prend la voie métabolique 2 vers le foie, est méthyler et excréter dans l’urine et les selles.

Deuxième option : On produit de l’œstrogènes, donc on produit aussi de la xénoestrogène normalement ces œstrogènes toxique prend la voie métabolique 2 vers le foie, mais pour des raisons qu’on a déjà expliquées, il arrive que la voie métabolique ne fonctionne pas bien et elle emprunte une autre voie (16), bloque les récepteurs Alpha et Béta, retourne dans le tissu d’origine et créer des bouffées de chaleur ou fièvre hormonale ce qui nous indique qu’on ne méthyle pas et qu’on n’élimine pas les hormones toxiques.

En Conclusion

Heureusement, il existe des façons naturelles de redémarrer la méthylation de ces hormones et prendre en charge les symptômes associés à cette défectuosité de notre système.

Il est évident que l’on ne peut pas éviter complètement les produits chimiques comme les xénoestrogènes dans sa vie, il est donc également important d’assurer le bon fonctionnement de la phase de méthylation en supportant le foie.

Les légumes crucifères contiennent des composés qui aident les voies enzymatiques dans le foie qui décomposent les oestrogènes en excès. Manger du brocoli, du chou-fleur, du chou et d’autres légumes de la famille de la moutarde est un excellent moyen de soutenir la capacité de désintoxication de votre foie.

Les aliments riches en phytoestrogènes (soja, tofu, cônes de houblon, trèfle, luzerne, carottes, ail, lentilles, pois chiches, graines de lin, de tournesol, etc.) peuvent également aider à protéger l’organisme de la pollution par les œstrogènes. Les phytoestrogènes ont tendance à être très faibles dans leurs effets, mais ils bloquent les sites récepteurs d’œstrogènes, de sorte que les xénoestrogènes les plus puissants ne peuvent pas s’y fixer.

Les phytoestrogènes sont bien connus pour leurs effets bénéfiquessur la santé osseuse (prévention de l’ostéoporose) et la santécardiaque (prévention des maladies cardiovasculaires artério- sclérotiques).

Les produits à base de soja sont largement diffusés pour leurs effets phytoestrogéniques, mais trop de soja n’est pas bon pour vous, alors n’en faites pas trop avec les produits à base de soja.

Consommez plutôt une grande variété d’aliments riches en phytoestrogènes, tels que ceux contenus dans la liste plus haut.

Le secret est toujours d’aborder l’alimentation de façon équilibrée bien entendu.

Si vous expérimentez les symptômes mentionnés plus haut, et que vous souhaitez rééquilibrer vos hormones pour retrouver votre qualité de vie, je vous invite à communiquer avec moi.

%d blogueurs aiment cette page :